Tous psys!

Site d'entraide psychologique. Pour l'accès aux MP3, abonnez-vous à psy-coach.fr

Bonsoir ! Je n'ai aucune idée de comment commencer à m'exprimer. Je n'ai jamais fait ce genre de choses auparavant et je suppose que m'ouvrir comme ça sur internet est assez compliqué pour moi. *

Je m'appelle Ambre, et je suis lycéenne. Je suis de nature plutôt solitaire, j'aime beaucoup être seule et je me lasse très facilement, je n'irais pas jusqu'à dire que je me lasse des gens qui m'entourent mais plutôt de certaines situations. J'ai rencontré un garçon il y a peu, en début d'année scolaire précisément. Au début je lui plaisait à ce qu'il me disait et je dois dire qu'il me plaisait aussi. Je parle au passé car je ne sais plus trop quoi penser, déjà moi-même mais surtout de ce qu'il pense lui. Bref.. je continue ahah... Le feeling est bien passé entre nous dès les premières discussions, pendant quelque temps nous nous sommes rapprochés tels de véritables amis. Malheureusement j'ai arrêté de lui parler d'une façon assez brutale, sans vraiment donner d'explications. Je n'arrivais pas vraiment à m'attacher à lui, tout simplement car je m'attachais à un autre garçon à ce moment là. Grosse erreur de ma part car ce même garçon s’avérait être un réel profiteur. Cette situation de déni a duré deux petits mois, entre octobre et début décembre. A cette période je n'étais pas au top de ma forme, je pensais souvent à lui, (ce garçon à qui je m'étais attachée, pas celui du début. C'est assez confus je sais ^^) à comment il allait sans moi, s'il avait un jour eu de réels sentiments comme il le disait. J'ai du me résoudre à me dire que ce n'était pas le cas et à avancer, car dans la vie on ne s'arrête pas à cela !

J'ai donc continué mon chemin avec plus ou moins de mal, plus ou moins de temps, sans forcément l'oublier.

Fin janvier- début février, j'ai commencé à reparler à ce fameux garçon de début d'année, (j'ai oublié de préciser qu'étant donné la crise sanitaire, nous ne nous voyions pas en cours, les classes étaient séparées en deux et nous n'étions pas dans le même groupe) et une nouvelle fois, nous nous sommes rapprochés. D'une manière différente que la précédente, on se parlait le plus clair de notre temps, en appel, en message, nous nous voyions en dehors des cours aussi. Il venait de sortir d'une relation. (J'ai encore oublié de préciser ^^ qu'il avait quitté sa copine de l'époque au même moment ou nous nous parlions en début d'année = d'ailleurs nous allons appelé cette personne Marie car elle réappartera  pas plus tard que dans quelques instants, on va éviter de s'embrouiller encore plus le cerveau xD) Il m'avait clairement dit que les deux copines qu'il avait eu au deux moments différents où nous nous parlions, il les avaient quittés "pour moi". Pourtant entre nous il n'était jamais question de couple ! surtout pas de son côté en tout cas car moi j'étais prête à cela. Et finalement nous nous taquinions avec ça, on se disait "potes", pourtant nos actes montraient tout le contraire, on avait une très bonne complicité lui et moi. Nous étions très proches physiquement, on s'embrassait mais attention "pas en couple". Je me disais qu'étant donné qu'il sortait d'une relation, il n'était pas prêt à se dire en couple, que c'était trop tôt, donc j'ai laissé la situation continuer comme elle était, sans rien dire.

Un samedi, je m'en rappelle très bien, je suis allée chez lui. Il s'est passé des choses entre lui et moi, plus que d'habitude. Je me suis donnée à lui. Finalement il m'annonce le soir même qu'il à repris contact avec son ex, cette fameuse Marie (qui d'ailleurs après quelques jours postait des photos dans ses bras, où ils étaient ensembles ect..). Je ne prit pas longtemps à comprendre la situation, et à me dire qu'on m'avait clairement prise pour une conne.

La seule réaction que j'ai pu avoir sur le moment était de ne plus lui parler pendant un certain temps. C'était un coup de choc pour moi, une trahison et une impression d'avoir perdue tant de temps, ou d'avoir été trop vite. J'ai essayé de digérer les choses, de me poser les bonnes questions et  j'ai essayé de comprendre, de le comprendre. Il est revenu vers moi très rapidement, je lui ai dit tout ce que j'avais sur le cœur, assez ouvertement, je lui ai posé des questions. Il s'est beaucoup excusé, d'abord par message puis quand j'ai accepté de le voir. Il m'a donné certaines explications. Finalement je lui ai dit que je ne pouvais pas lui en vouloir, mais me connaissant je savais pertinemment que ça n'allait plus être comme avant. Comme je l'ai dit plus haut, je suis une personne assez solitaire, et je peux très vite être très froide et distante avec une personne (même en pensant à elle).

J'attendais ses messages, mais pourtant je répondais froidement, sèchement surement inconsciemment. J'étais comme bloqué. Je suis comme bloqué encore aujourd'hui. Voilà où en ai l'histoire. J'ai raccourcis nettement certains détails, certains que je n' ai surement pas dit. C'est très long mine de rien d'écrire comme ça.

CONCLUSION : Le feeling que j'aimais tant au début avec lui, n'est plus vraiment présent, peut être est ce que cela vient de lui ou plus de moi ? Nous n'avons jamais reparlé de "nos sentiments", lui est très fermé sur tout ça. Je n'ose pas vraiment. J'ai l'impression que quand je parle avec lui c'est pour s'expliquer sur des sujets complètement débiles, toujours être entrain de se justifier, lui comme moi. J'ai souvent l'impression d'avoir dramatisé ou de dramatiser encore maintenant les choses. Mais je suppose que c'est surtout mon égo qui en a prit un coup. 

Merci d'avoir lu jusqu'ici si vous êtes encore là. Si un quelconque conseil, ou un simple avis vous vient à l'esprit n’hésitez pas. ça fait parfois du bien d'avoir un avis extérieur !

Vues : 39

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2021   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation